Gómez Noya, quatrième à Leeds

Javier Gómez Noya s’est classé en quatrième position cet après-midi dans les Séries mondiales de Leeds. Après s’être vu décerner le Prix Princesse des Asturies des Sports mercredi dernier, le triathlète sponsorisé par Pamesa Cerámica a dû remonter des positions durant une course excellente, qui lui a permis de marquer le meilleur partiel dans la course à pied avec un temps de 30:22.

Centré actuellement sur les Jeux olympiques, le Galicien a tenu ses promesses dans la ville natale des frères Brownlee avec une quatrième place méritée. L’Anglais Alistair Brownlee a remporté la victoire, suivi par son frère Jonathan et l’Australien Royle, qui a pris la troisième place.

À ce sujet, Gómez Noya a déclaré: “Je suis très content malgré le fait d’être resté derrière les Brownlee à vélo. Il était évident qu’ils allaient démarrer en trombe et je me suis trouvé à l’aise à leur côté dans l’eau. Mais cette côte initiale à vélo sans avoir resserré mes chaussures m’a ôté toute option. Ils se sont organisés à l’avant et j’ai opté pour attendre et tout donner à pied. Je ne comptais pas avoir d’aussi bonnes sensations car je manque de préparation pour courir aussi vite et que de plus je sors d’une semaine très chargée, surtout pour l’effervescence du Prix Princesse des Asturies. Il reste deux mois pour les J.O., avec plusieurs triathlons pour améliorer mes prestations. Il ne me reste qu’à féliciter les Brownlee car tout leur a réussi à domicile. Leur qualité et leur ambition sont maximales et quand ils n’ont pas de problèmes, ils sont très difficiles à battre, bien qu’évidemment pas imbattables.”

Jusqu’au prochain rendez-vous des Séries mondiales, le samedi 2 juillet à Stockholm sur Distance olympique, Javier retournera à Lugo, le lieu choisi pour se concentrer en vue des J.O. Il y jouit de tranquillité, de bonnes installations et routes de tout type pour pouvoir s’entraîner dans les meilleures conditions. Il compte en outre sur l’aide de plusieurs athlètes et triathlètes d’élite qui le stimulent dans les dures sessions auxquelles doit se soumettre un athlète qui aspire à l’Or olympique.

 

Esta entrada también está disponible en: Espagnol Anglais

Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *