Villarreal CF: Par la grande porte

Avec sa classification mathématique pour la Ligue Europa de la saison prochaine, le Villarreal CF, équipe sponsorisée par Pamesa Cerámica, a réussi à entrer par la grande porte du sélect club des nouveaux promus qui obtiennent la classification pour la compétition continentale en seulement une saison. Seul huit équipes ont obtenu un tel succès dans toute l’histoire du football espagnol: Sevilla (1970), Sporting de Gijón (1978), Betis en deux occasions (1995 et 2002), Mallorca (1998), Rayo (2000), Zaragoza (2004), Celta de Vigo (2006) et Villarreal (2014).

Le “Sous-marin” de Marcelino García Toral a certifié son ascension à deux journées de la fin (il manque les matchs face au Rayo Vallecano et la Real Sociedad) et après une première partie de championnat de rêve et une deuxième partie où les “jaunes”, malgré leur irrégularité, ont su surmonter les nombreux obstacles qui ont surgi.

Après un début fulgurant –quatre victoires et six matchs sans connaître la défaite-, le Villarreal est devenu l’une des sensations de la saison, en occupant la quatrième place, ce qui lui donne droit à disputer la phase préliminaire de la Ligue des Champions, bien avant dans la saison (journée 14). Une authentique révolution pour un promu de fraîche date pour un bloc qui, malgré de bons renforts, continuait de miser sur la continuité de l’équipe qui certifia l’ascension la campagne passée. Il reste en mémoire les actions mémorables comme les matchs contre Osasuna, le Real Madrid et l’Atlético à El Madrigal, Valencia, Levante ou le carton face à la Real Sociedad.

Dans la deuxième partie du championnat, les “jaunes” se sont vus obligés de batailler avec les nombreux contretemps, mais ils ont réussi à en sortir vainqueurs. Les blessures (Cani, Dorado, Giovani, Uche et Musacchio, entre autres) ou les kilomètres accumulés par l’équipe dans les jambes, ont empêché que le “Sous-marin” poursuive son escalade, bien que ceux de Marcelino aient su résister aux attaques de leurs rivaux.

Avec 53 points –à défaut de deux journées- et le passage automatique à la compétition continentale, le Villarreal entre par la grande porte pour son retour à la catégorie maximale du football espagnol, une catégorie qu’il n’aurait jamais du quitter.

Esta entrada también está disponible en: Espagnol Anglais

Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *